débat du Progrès, législatives, à Tarare, le 22 mai

J’étais présent au débat et mes propos n’engagent que moi, pas l’ensemble des animateurs du blog. Il n’y a pas de candidat d’Europe Ecologie Les Verts car un accord national a prévu une candidature d’union dans la 8e circonscription et c’est le Parti socialiste qui se présente avec Sheila Mc Caron. Les écologistes avaient proposé ma candidature pour la suppléance, ce qui a été refusé suite à l’hostilité des socialistes de Tarare. Nous ne sommes pas rentrés dans la polémique et avons proposé une autre personne pour débloquer la situation. C’est un socialiste d’Ecully qui finalement a été retenu. Les électeurs écologistes risquaient de ne pas se reconnaître dans cette candidature et s’abstenir ou faire un autre vote comme celui du candidat Alliance écologiste indépendante qui est un parti qui se présente pour obtenir le financement et qui n’a pas d’existence sur le territoire.

EELV, dans la 8e circonscription a décidé de soutenir la candidate du PS pour l’aider à être présente au 2e tour. Nous avons été consultés pour les documents de campagne et pouvons exprimer notre spécificité. Les militants sont présents aux débats et à des distributions de tracts.

Ainsi, au débat de Tarare, Sheila Mc Carron a remercié les partis alliés présents dans la salle (dont les écologistes). Elle a souligné l’importance du ministère de Cécile Duflot. Elle a montré son attachement à une politique des transports privilégiant le chemin de fer. Les socialistes de Lyon, qui sont pour un contournement autoroutier ouest et un TGV Paris-Roanne-Lyon ne réalisent pas les conséquences négatives pour notre territoire. Sur ces deux projets  nous ne voulons pas renier nos convictions et resterons vigilants. Nous étions contre le projet de l’A 89 et comme Sheila Mc Carron l’a dit, le tracé est aberrant.

Sur les autres thèmes du débat ; emploi, fiscalité, logement, sécurité; ses valeurs sont celle d’une gauche réaliste. Les valeurs des trois candidats de droite et pire encore celles du candidat du FN (de Lyon !) ne sont pas les miennes.

Jean-Yves SAUCE

Advertisements
Cet article a été publié dans bonjour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour débat du Progrès, législatives, à Tarare, le 22 mai

  1. Le débat organisé par « Le Progrès » et réunissant les principales formations politiques n’a pas permit l’expression de toutes les personnalités politiques de la 8ème circonscription du Rhône, et en particulier des acteurs locaux d’EELV. Cela est fort regrettable, et nous considérons cet état de fait comme une « double peine ».
    Pourquoi ?
    En premier lieu, parce que la candidate socialiste (S. Mc Carron) a préféré prendre un suppléant socialiste, issu d’Ecully, afin de « toucher » autant que faire ce peux l’électorat de cette commune fraichement rattachée à la 8ème circonscription, plutôt qu’un partenaire écologiste.
    En second lieu parce que l’organisateur du débat n’a pas jugé utile d’inviter un parti politique ayant réalisé un score de 2,2 % au premier tour de l’élection présidentielle.
    Rappelons que les intentions de votes pour EELV étaient de près de 7 % au premier trimestre 2012, mais que beaucoup de sympathisants ont fait de choix de voter « utile » en donnant leurs voix à F. Hollande dès le 1er tour.
    Ainsi, la démocratie tant défendue par les militants EELV, doit permettre à tous les acteurs de la vie politique de faire valoir leurs idées et projets, indépendamment des « scores » des uns et des autres, à fortiori localement.
    Nous donnons donc rendez-vous aux sympathisants Écologistes pour les prochains scrutins régionaux et locaux en 2014 et d’ici là, vous pouvez compter sur nous pour occuper le terrain et aller à la rencontre des hommes et femmes dans les villages et villes des cantons de la circonscription.
    A toute fin utile, vous pouvez consulter le blog EELV local (et déposer vos « posts ») à l’adresse suivante:
    http://www.ecologie8iemedurhone.wordpress.com

    Christian Péla

  2. phenix dit :

    Bonjour, j’ai envie de réagir sur le débat organisé hier par le progrès pour les législatives. Tout d’abord il faut remercier le progrès pour cette bonne initiative avec un petit bémol trop de candidat dans un débat tu le débat et pour que celui-ci soit un peu plus interactif je trouvais intéressant de pouvoir permettre un temps d’échange (à travers quelques questions) avec le public, cela éviterait les remarques désobligeantes qui viennent du public frustré de ne pas pouvoir réagir. Ensuite plusieurs remarques, dans un premier temps féliciter les candidats présent, car franchement l’exercice n’est pas simple, puis sur le débat en lui-même, je l’ai trouvé un peu terne, sans profondeur. En effet le débat c’est axé sur des questions au niveau national en occultant à 95% les problématiques du territoire. Je donne mon simple avis de spectateur, je pensais trouver des personnes qui me parlent de notre territoire, des difficultés qui lui sont propres et surtout des projets ou idées pour améliorer le quotidien des personnes qui vivent dans notre circonscription. Alors oui les thématiques nationales touchent de fait le local, mais personnellement je vois en mon député, une personne qui maitrise les disparités de son territoire qui est source de proposition et surtout porte-parole d’une population qui se définit par son environnement qui peut être multiple. Ce que j’attendais de ce débat, ce sont des propositions (avec la feuille de route) et des positions clairs sur des problématiques qui touchent notre territoire; Sur l’emploi au niveau local que proposez-vous concrètement; création d’entreprise de service, développement du tourisme vert de l’agriculture…; sur le logement faciliter l’accession à la propriété, développer la construction de logement sociaux , et surtout créer de la mixité sociale (notre territoire en a bien besoin), la jeunesse, enrailler l’échec scolaire avec le développement du soutien scolaire, ou généraliser l’accompagnement personnalisé via le PRE (parcours de réussite éducatif), développer la création de centre de formation sur le territoire en intégrant les besoins du territoire pour savoir quelles types de formations proposer; sur l’insécurité mettre en place le CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance), organiser des rencontres formelles avec les forces de police ou gendarmerie, remettre des services publics de proximité…etc Peut-être suis-je trop exigent mais franchement j’attendais de trouver un candidat qui maîtrise les caractéristiques socio-économiques du territoire et surtout un candidat avec un projet local et pas que nationale, en comprenant bien que souvent les deux sont associés.
    En conclusion je ne sais toujours pas pour qui voter et à mon avis je ne dois pas être le seul dans ce cas-là. Personnellement que m’importe l’étiquette politique, je voterais pour le candidat dont le projet correspond le mieux aux besoins de notre territoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s