Eurométropole : un objet inquiétant !

Hier, elus locaux  sur l’ensemble du territoire locale avons eu le privilège ou pas, d’assister à une rencontre avec le co-créateur de l’eurométropole lyonnaise, monsieur Mercier.  Cette rencontre avait pour objet d’informer les élus mais surtout de rassurer sur l’avenir de nos territoires.

Nous n’étions pas très nombreux à cette rencontre et la salle était bien silencieuse au vu des enjeux démocratiques, financiers,  structurels… D’ailleurs je l’étais également. La présentation était bien parcellaire avec des données chiffrées sur le découpage de ce nouveau territoire. Nous savons que le conseil général rural va concerner un peu plus de 430 000 habitants sur le territoire rural, que manifestement l’eurométropole va récupérer l’ensemble des compétences du conseil général actuel avec les recettes et les dépenses afférentes au fonctionnement. Donc une partie du conseil général va être absorbée par le grand Lyon et l’autre sera conservée sur le rural.

Quelques données chiffrées montrent que les plus grosses difficultés se trouvent sur le Grand Lyon et que le conseil général rural avec moins de population dépensera moins  (normal !) soit une évaluation à 75% pour l’eurométropole et 25% pour le CG rural. Il était difficicile de se projeter sur ces données sans évaluation prospective, sans regard vers l’avenir au travers de diagnostics, ceci aurait permis de limiter les zones d’incertitude et d’évaluer les risques et les possibilités. Cette méthode risque de conduire nos institutions vers des difficultés non mesurées et donc des réponses peu adaptées puisque bon nombres de questions ne sont pas envisagées ou n’ont pas l’attention qu’elles méritent ( qu’elle est le devenir des communes, et des syndicats mixtes, Ne multiplions nous pas le mille feuille institutionnel au lieu de le réduire avec notamment la création de la conférence des maires ?. Si les compétences sont absorbées par de grosses entités qu’elle proximité avec les citoyens ? ….)

Mais bon, nous savons que le siège du conseil général rural demeurera à Lyon, afin de limiter les dépenses et puis LYON c’est joli !

Cette rencontre qui a duré environ deux heures étaient peu précises. Nous ne savons rien sur les enjeux démocratiques. Monsieur Mercier qui atténue le principe d’unité du territoire nationale qui semble improbable au vu des difficultés économiques et sociales qui diffèrent d’un lieu à l’autre, semble oublier le principe d’équité et d’égalité. Les citoyens doivent pouvoir bénéficier des mêmes services et voir leurs droits appliqués de la même manière. Non,  il ne s’agit pas d’uniformiser  les territoires dans l’application des politiques publiques, ce qui vous semble impossible, mais d’harmoniser la mise en oeuvre sur les territoires limitrophes et pour cela il faut que les élus de l’eurométropole et conseil général rural puisse élaborer des politiques communes.

Nous ne savons pas comment cette harmonie des politiques sera réalisée, et si elle est un souci de nos élus. Nous savons que nous devons nous réformer pour être plus compétitif, que la révision générale des politiques publiques s’appliquent désormais aux collectivités locales mais nous recommençons les mêmes erreurs qui sont de décider d’une direction sans étude sur la faisabilité, les enjeux et peu de concertation.  D’où un sentiment d’insécurité face à l’avenir que ce soit pour les élus , les fonctionnaires ou le monde associatif. Notre culture latine et occidentale est peu rigoureuse, au Japon les pensées sont différentes, les élus mettent longtemps avant de décider car il travaille d’abord le processus et donc la coopération, la collaboration et la mise en oeuvre est souvent très rapide et structurée. En France les élus décident d’abord et la coopération se réalisent ensuite, les mises en oeuvre sont donc forcément plus longues plus difficiles et souvent plus coûteuses.

Néanmoins, nous tous pouvons faire en sorte de participer à ce nouveau défi en étant acteur dans la mise en oeuvre en étant tous forces de propositions puisque nous ne pouvons plus influer sur la décision de réforme. Ne subissons pas et soyons constructifs afin de limiter les difficultés.

DW

 

 

Advertisements
Cet article a été publié dans bonjour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Eurométropole : un objet inquiétant !

  1. Citoyen engagé dit :

    Bonjour,

    Je tiens à réagir à l’article de Mme Nouibat. Que dire, si ce n’est que nos élus locaux sont fatigués et peu enclin à se mobiliser pour défendre les intérêts de leurs concitoyens. Rester muet devant tant d’aberration me laisse perplexe sur les intentions de nos élus locaux. Avant de parler du fondement de la création d’une pseudo eurométropole ou de la fusion des communautés de communes, il me semble important de souligner quelques points : tout d’abord nos élus font preuves de peu de courage face à Mr Mercier, il est regrettable de constater qu’ils restent sans voix devant un projet qui n’est qu’une aberration administrative. Penser que Mr Colomb et Mr Mercier œuvre pour l’intérêt des citoyens c’est comme penser que la terre est carré. Allons chers élus, ou est votre engagement politique, auriez-vous peur des conséquences…De plus je crois sincèrement qu’il faut renouveler nos élus, laisser la place à plus de représentativité de notre société, chers élus vous qui vous endormez sur vos lauriers lasser par le temps qui passe dans vos fonctions vous vous êtes égarés dans la routine de vos mandats successifs. Notre territoire n’est pas à brader n’y a-t-il pas un élu pour défendre nos intérêts, et s’opposer à des projets décidé en catimini dont l’objectif est d’assouvir les ambitions de certains… »Aux armes citoyens formés les bataillons », quelle belle inspiration qui malheureusement n’a plus de sens aujourd’hui. Chers élus, je respect votre implication et votre engagement, mais quand je lis dans la presse les propos de Mr Mercier lors de cette réunion : « Le problème de la décentralisation, c’est que c’est une affaire de spécialistes, d’élus, pas de citoyens. Nous avons été élus, ce n’est pas pour courir derrière les gens, c’est pour être devant. » Et qu’aucun n’élus ne réagissent à de tels propos je reste dubitatif sur votre attitude. Je crois que Mr Mercier a oublié le respect des gens, qui l’ont élu toutes ces années. La Démocratie engendre des élus qui sont à disposition et aux services des concitoyens et pas l’inverse ne vous en déplaise. D’ailleurs c’est tellement une affaire de « spécialiste » que même les élus concernés ne sont pas informés, que ce soit pour « l’erreur métropole » ou la fusion des communautés de commune. Chers élus ne soyez pas étonné que les concitoyens ont changé leurs regards à votre encontre, le politicien n’est aujourd’hui qu’un pale représentant de ses intérêts personnels, dénués de toutes considération pour ses concitoyens. J’ai conscience de faire une généralité, et je m’excuse si j’offense les élus « engagés » mais forcé de constater que votre cote est au plus bas. Je vous suggère donc plus de concertation, plus d’inspiration et surtout plus de considération pour vos concitoyens.

    Un citoyen qui ne court pas après les élus…

  2. saucejy dit :

    J’étais aussi à cette réunion. Mr Mercier a parlé aussi du mode de scrutin « bizarroïde » en 2015 pour l’élection des conseillers. Afin de faire la parité il y aura des binômes homme-femme dans les 13 cantons redécoupés du nouveau Rhône. La parité aurait pu aussi être atteinte avec la proportionnelle et tous les courants politiques auraient eu des élus. l’UMP et le PS tiennent au scrutin majoritaire car cela élimine les autres partis. Nous risquons d’avoir un futur département UDI (centre droit)-UMP sans opposition socialiste , écologiste … Dans une démocratie, une opposition constructive c’est utile. Le département aura à gérer l’augmentation des dépenses sociales (crise) et la baisse des aides de l’Etat (crise aussi) et donc une hausse probables des impôts. Les citoyens du départements qui ne seront pas représentés auront du mal à reconnaître la légitimité de cette nouvelle collectivité.
    Jean-Yves SAUCE (adhérent Europe Ecologie Les Verts)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s