2014, année d’élections municipales à Valsonne et ailleurs …

Au terme d’une mandature, 2014 verra l’organisation de nombreuses élections: municipales, régionales et cantonales.

Pour ce qui concerne notre village de Valsonne, ce sont, au demeurant, les élections municipales qui intéresseront plus particulièrement les administrés de notre paisible citée.

Nous le savons tous ou presque, notre édile, Lucien Danve, a décidé de ne pas se représenter, laissant de fait la conduite des affaires de la commune a celle ou celui que les Valsonnais désigneront par les urnes.

La tâche d’un Maire de commune rurale est particulièrement passionnante mais en même temps immensément ingrate pour plusieurs raisons.

La première de ses raisons tient au fait que la charge de travail est importante (presque autant que pour une moyenne ou grande ville) alors que le nombre d’élu (15 pour notre village) est limité, obligeant, par voie de conséquences, une grande disponibilité et un engagement total et quotidien pour vaquer aux affaires courantes de la commune.

Ensuite, face au désengagement de l’état, les élus locaux, maire en tête, ont pour mission d’organiser, gérer et pérenniser le développement économique, social et Humain de la citée. Compte tenu de l’environnement économique et social que nous connaissons depuis 2008, cette responsabilité est importante et source de tensions quotidiennes.

Dans le même temps, les élus doivent gérer l’arrivée massive de nouveaux habitants, issus de la ville le plus souvent, venus s’installer à la campagne pour de motifs financiers (primo-accédants, familles recomposées, …) ou pour pouvoir fonder ou agrandir une famille dans un cadre sain et éloigné de toute promiscuité non désirable (population qualifiée « à problèmes » dans les centres urbains).

Qu’en est-il à Valsonne ? La population a fortement progressé, dans des proportions différentes selon les sources, pour augmenter d’environs 20 % en une quinzaine d’années. Cette progression est à pondérée par le fait qu’un certain nombre de Valsonnais de souches, décédés, partis ou n’habitants plus sur la commune pour d’autres motifs, masque la réalité du renouvellement s’étant opéré dans le village puisqu’en vérité c’est presque 50 % de Néo-Valsonnais qui ont choisi notre village au cours de 20 dernières années afin d’y élire domicile !

Nous avons pu constater la construction de nombreuses villas, la réhabilitation de plusieurs immeubles ou maisons anciennes (ou en situation d’abandon), permettant ainsi à de nouveaux habitants de « poser leurs bagages ». A tous ces nouveaux Valsonnais (ainsi qu’aux autres bien sûr) nous souhaitons la bienvenue.

Les liens ci-dessous vous permettrons de vérifier ou de découvrir les données statistiques de l’évolution de la population de notre charmante commune.

http://valsonne.fr/index_fichiers/chiffres.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Valsonne

http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/population_69254_Valsonne.html

http://www.communes.com/rhone-alpes/rhone/valsonne_69170/statistiques.html

Lors de mes multiples rencontres avec les habitants du village, au moment de « l’affaire de la carrière de Bédina », beaucoup d’entre vous ont pris le temps de bavarder avec moi et lors de nos discussions nombreux sont ceux qui m’ont fait part de leur attachement au village mais en même temps d’un sentiment d’isolement en particulier les habitants du Plat, de la Traverserie et d’autres hameaux (La Rey, Langenève …) semblant souffrir (de l’avis de certains riverains) d’un manque d’intérêt de la part de la commune.

Là est le point d’amélioration sur lequel la prochaine équipe municipale devra travailler. En effet, ces nouveaux habitants, dont souvent les deux conjoints travaillent (loin du village le plus souvent) souhaiteraient plus de disponibilité des services de la mairie, plus d’écoute sur leurs attentes et modes de vies, bref être d’avantage intégrés à la vie du village.

Ces aspirations, légitimes, devront être prises en compte car la cohésion même des habitants pourrait-être fragilisée.  Tous les habitants payent la taxe d’habitation, tous les habitants propriétaires payent la taxe foncière donc tous les habitants doivent pouvoir bénéficier d’un traitement équitable. Sans noircir le tableau, il y a encore beaucoup à faire, même si en comparaison avec d’autres communes, Valsonne n’est pas la pire, loin s’en faut !

Cet article, je l’espère, vous donnera l’occasion de vous exprimer (dans le respect de tous bien entendu) afin que les candidats à la prochaine mandature privilégient une action orientée vers la démocratie participative, et, dans une commune de 850 habitants, c’est de mon point de vue plus aisé qu’à Lyon ou Paris.

La parole est à vous.

Christian Péla

http://vivreavalsonne.wordpress.com/

maire

Advertisements
Cet article, publié dans bonjour, communauté de commune, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s