Un autre monde est possible, mieux, nécessaire !

Ce blog dont le nom est « Alternative en Pays de Tarare » a pour objectif de permettre l’expression de modes de pensées et de propositions autres que ceux, conformistes, propagés par le système conservateur en place depuis le XIXème siècle.

Droite, gauche, centre, extrêmes sont autant de courants de pensées que nous avons pu éprouver depuis 200 ans, chez nous, chez nos voisins, en tous lieux et en toutes époques.

Le constat est simple et affligeant, aucun de ses systèmes n’a pu apporter de solutions aux attentes basiques de l’humanité à savoir permettre à chacun, ou qu’il soit, de se nourrir quotidiennement, éradiquer des fléaux tels que les épidémies, endiguer la désertification, développer la diffusion des savoirs, instaurer la démocratie là ou le despotisme sévit (souvent avec la bénédiction des gouvernements occidentaux). Bref, nous savons aller sur la lune et bientôt sur mars mais parallèlement chaque jour plusieurs milliers de personnes meurent de mal-nutrition ou de sur-nutrition. Dans le même temps nous (l’humanité dans son ensemble) nous atermoyons devant les conséquences de nos modes de vies mais nous n’arrivons pas à engager la rupture, la transition vers un autre mode de pensée, de production et de partage. A l’heure des grandes catastrophes environnementales, nous ne mesurons pas suffisamment a quel point l’activité humaine est responsable de nos maux mais surtout, nous nous contentons de « pleurer » alors que nous devons maintenant agir pour éviter le pire que pourrait constituer un bouleversement des équilibres qui garantissent les conditions de la vie sur Terre.

Hier, samedi 14 décembre, j’ai pu assister à la conférence organisée par le SECOL (http://associationsecol.eklablog.net/) et d’autres associations des Monts du Lyonnais. Cette conférence avait pour titre « Au nom de la Terre » et celle-ci comptait parmi ses intervenants Pierre Rabhi (http://www.colibris-lemouvement.org/), José Bové et un chef indien d’Amazonie. Les thématiques développées durant ces interventions portaient, entre autres, sur la nécessité absolue de modifier nos modes de cultures afin que nos aliments ne soient plus de dangereux venins, mais également sur la place des individus dans une société formatée pour alimenter l’outil de production, sujets hautement symboliques mais également sources de réelles inquiétudes pour les décennies en cours et à venir. La vidéo de cette conférence sera très prochainement visible sur le web et ici même, mais en attendant que nous puissions l’intégrer à ce post, je vous propose de visionner la vidéo d’une conférence similaire s’étant déroulée à Clermont-Ferrand en novembre 2012. Celle-ci dure 2 heures. Bonne séance.

Nous sommes tous des colibris !

http://www.colibris-lemouvement.org/

Christian Péla

Advertisements
Vidéo | Cet article, publié dans économie, bonjour, les maux du monde, politique, santé, solidarités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s