Mouvement Citoyen de Tarare « Ensemble plus fort », la force et la sagesse.

Au cours de son histoire récente, la ville de Tarare a connu plusieurs alternances politiques. Ainsi, après avoir été dirigée par le député – maire de droite Robert Lamy de 1994 à 2008, c’est le candidat socialiste Thomas Chadoeuf Hoebeke qui, dès le premier tour, a remporter l’élection en 2008.

Quel constat pouvons nous dresser au terme de la mandature du candidat socialiste ? Et bien le même que celui qui à conduit à l’éviction de R. Lamy ! Le fossé social n’a cessé de se creuser, les entreprises ont continué à fermer ou à licencier, la précarité est devenue la norme et le taux de chômage de la ville atteint des proportions insoutenables, positionnant la ville au plus haut niveau du département, et parmi les plus haut de France !  A cela s’ajoute un niveau d’endettement particulièrement élevé avec plus  de 12 millions d’euros soit près de 1 160 € de dette par habitant, chiffres ne tenant pas compte des intérêts de la dette ! Pour comparaison, l’endettement national moyen s’élève a 604 € par habitant, soit la moitié de celui des Tarariens. Pour mémoire, en 2008, lors de la prise de fonction de M. Chadoeuf, l’endettement de la commune était de 8 342 000 €, soit une augmentation de 44 %, triste record ….. Mais pour être objectif, la droite n’a pas fait mieux dans un passé récent puisqu’en 2000, la dette est montée jusqu’à 16 154 0000 € soit 1 519 € par habitant.

Il est évident que les politiques conduites par les élus de droite puis de gauche n’ont pas permis d’endiguer le fléau qui ronge la citée, l’exode industriel et la montée du chômage. Plus de 17 % de personnes en recherche d’emploi à Tarare alors que la moyenne nationale est de 11 %. Qu’ont fait les élus jusqu’à maintenant, de quelle manière a été utilisé l’argent emprunté dont les habitants supportent désormais la charge ? Quelles actions ont été entreprises pour relancer l’économie locale (donc durable) ? A bien y regarder, les équipes municipales qui se sont succédé à l’hôtel de ville ont fait preuve d’un grand amateurisme malgré un florilège de promesses et d’engagement devant leurs concitoyens. Les urnes parleront bientôt et à travers elles, les Tarariens vont signifier leur exaspération envers le système actuel et les hommes (et femmes) politiques. Qu’ils soient d’un bord ou de l’autre, qu’ils soient d’un extrême ou de l’autre extrême, ces démagogues issus des appareils (FN, PS, UMP,….) œuvrent avant tout pour pour leurs écuries, car le pouvoir a ceci d’addictif, c’est une course sans fin faisant perdre l’esprit critique et favorisant la critique de l’esprit.

Vous l’aurez compris, droite, gauche, centre, extrêmes, aucun des partis « institutionnels » n’a osé entreprendre la mue nécessaire pour affronter les enjeux du XXIème siècle. Cette mue est pourtant simple, elle consiste à abandonner les dogmes qui n’ont jamais fonctionné. L’époque des grandes théories est révolue, il convient d’être pragmatique. Et qui mieux que des citoyens issus de la société civile, vivant au quotidien les réalités de l’existence, en prise directe avec l’économie, l’administration et la population, peut entreprendre cette remise en phase de la commune avec les attentes de la population.

C’est le défi que relève le MCT Ensemble plus fort, liste indépendante et apolitique de résidents Tarariens issus de toutes les couches de la diversité. Salariés, artisans, chefs d’entreprises, fonctionnaires, mères au foyer, athées, musulmans, chrétiens, …. Le vrai reflet du « melting pot » façon Tararienne, car nul ne pourra nier que notre véritable richesse provient de nos différences dont nous devons maintenant tirer profit. La solidarité ne pourra s’exprimer qu’à cette seule condition.

Le temps ou tout était toujours la faute des autres est révolu, nous ne pouvons pas continuer à nous dresser les uns contre les autres. Cette façon de procéder n’avait qu’un seul objectif: diviser pour mieux régner ! Nous sommes tous les citoyens du monde, nous sommes tous égaux, et pour nous le monde commence à notre porte, soit là ou nous habitons.

Les 23 et 30 mars, votez pour le MC Tarare Ensemble plus fort, les candidats vous ressemblent et nous rassemblent.

Christian Péla

article journal du 23 janvier

Advertisements
Cet article, publié dans économie, emploi, les maux du monde, politique, solidarités, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mouvement Citoyen de Tarare « Ensemble plus fort », la force et la sagesse.

  1. CHAMBOST B dit :

    Comme il y a le bon cholesterol et le mauvais l’on ne peut pas assimiler la dette sous Lamy (marche couvert essentiellement, salle des fêtes) d’INTERET GENERAL et les operations Canevaflor et Teintureries où l’INTERET GENERAL est subjectif et utopique puisqu’il n’est que l’image de la Ville.et sert essentiellement des intérêts prives.

  2. Jean-Luc Roche dit :

    Bonjour
    Sur la forme, on ne peut qu’entendre favorablement votre discours
    cependant , pourquoi annoncer , au risque de vous décrédibiliser , des chiffres faux !
    La dette au 31.12.2013 est de 6.8M€ et non de 12M€ comme vous l’indiquez
    Il est facile de le vérifier sur le site internet du ministère des finances comme en relisant les minutes du conseil municipal (Débat d’orientation budgétaire et compte administratif)
    Le compte administratif 2013 (le bilan de la commune ) devant etre prochainement présenté au CM , il sera facile de le vérifier d’ailleurs
    Vous me direz j’en suis sur ….. et le budget annexe des « teintureries » !….. l’honnêteté intellectuelle dont je vous fait crédit , vous obligera a reconnaître qu’il s’agit d’une opération de « portage » qui n’a pas vocation a rester dans le giron de la Ville (et qui du reste aurait du être portée par la CCPT ….) , la vente des surfaces de bureaux de l’immeuble quasiment toutes réalisées a ce jour venant a très court terme équilibrer l’opération !
    La rénovation des « teintureries » coûtera au final 1,3M€ a la Ville ….. soit in fine peut de chose par rapport au bénéfice d’image et a l’impact économique qu’en retire déja Tarare
    Je crois que votre message , qui n’est que légitime en démocratie , ne sera que plus audible s’il ne procède pas d’une désinformation largement présente par ailleurs
    Cordialement

    • christianvalsonne dit :

      Monsieur,
      Vous honorez notre blog en lisant celui-ci et en usant de votre droit de réponse.
      Néanmoins, et en l’absence pour l’heure de chiffres validés par la Cours des comptes, nous avons publié les chiffres à fin 2012, seules données agrées.
      Concernant le « portage » financier de l’emprunt réalisé pour les Teintureries de la Turdine, si d’aventure celles-ci connaissaient une funeste destiné, la ville devrait en supporter la charge, alors qu’une telle opération relevait plutôt de la communauté de communes du Pays de Tarare et peut-être du conseil régional (il n’est encore pas trop tard …).
      Pour conclure, vous tentez de donner une leçon de démocratie sans convaincre d’autres que vos partisans alors que la situation sociale et économique du canton, qui n’a jamais été aussi tendue, devrait générer de la part des « élus du peuple » plus de transparence dans leurs décisions et orientations ainsi qu’une gouvernance incluant la population pour les choix à long terme (au delà de la mandature) dont font parti les emprunts contractés par la municipalité (sortante et précédentes).
      Laissons les administrés évaluer les candidats (sortants et postulants) sur leurs capacités à fédérer les forces vives de nos communes, leurs attentes vont d’avantage vers un besoin d’unité et de cohésion car toujours rejeter la faute sur l’autre ne fait pas progresser l’humanité. Nous sommes près de 6 milliards sur terre à ce jour, 9,5 milliards en 2050, les riches toujours plus riches et les pauvres toujours pauvres….
      Ou est la désinformation ?
      Bien à vous.

      • Jean-Luc Roche dit :

        Bonjour

        Je ne sais si  » j’honore  » votre blog en le lisant , mais oui , je le lis depuis sa création , comme un citoyen curieux de ce qui se passe sur sa région , même si je ne partage pas toujours votre point de vue !
        je n’ai pas de commentaire a faire sur votre réponse … mais peut être quelques précisions a donner !
        1) La cour des comptes ne valide pas les comptes annuels des communes , mais les audite environ tous les 5/6 ans ….
        2) Je suis sur que dans un soucis de transparence , vous aurez a cœur de publier les comptes 2013 des leur présentation au CM , ils ferons apparaître les chiffres que je vous donnaient (Source DOB) …. donnant alors la réalité de la situation , sans optimisme béat ! mais aussi sans catastrophisme de circonstance
        3) Quand je parlais d’opération de portage des « teintureries » , je ne parlait aucunement de l’entreprise des « teintureries de la Turdine » mais de l’opération de rénovation du bâtiment des teintureries rue Edouard Herriot (CCI et Ninkasi) …. qui elle ne connaîtra pas de « destin funeste » car les lots a la vente sont aujourd’hui vendus dans leur quasi totalité
        4) je vous rejoins totalement dans votre soucis de laisser les tarariens choisir leur avenir … simplement : laissons les choisir en pleine connaissance de cause !…. C’est peut être la ou pourrait être la désinformation !

        Cordialement

        Jean-Luc Roche

  3. CHAMBOST B dit :

    Vous n’avez pas le courage d’annoncer la couleur, C EST A DIRE POUR BAISSER LA FEUILLE D IMPOT DES CONTRIBUABLES ! LES POSTES QUE VOUS ALLEZ DEGRAISSE

    • christianvalsonne dit :

      Il ne s’agit pas de dégraisser quoi que ce soit, mais d’utiliser les budgets pour créer de l’activité profitable à l’ensemble de la population de Tarare (et sa banlieu).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s