composition de la liste Citoyens de Tarare

Dalila  Wendling,36 ans, cadre supérieur, conseillère municipale sortante

Jean-Yves Sauce, 50 ans, enseignant, conseiller municipal sortant

Samira Khabat, 34 ans employée

Ryad Harrath, 42 ans, étudiant

Anne-Sophie Delangle, 46 ans, cadre, conseillère municipale sortante

Hamadi El Djendoubi, 42 ans, fonctionnaire

Natacha Malher, 45 ans, salariée du secteur médical

Sébastien Laurent, 35 ans, chef d’entreprise

Amélie Chouihat, 38 ans, sans profession déclarée (congé parental)

Ayoub Chergui, 20 ans, étudiant

Aysel Karacus, 33 ans, sans profession déclarée

Mohamed Bada, 46 ans, employé

Zaoudjati Solfouoina, 20 ans, étudiante

David Dacosta, 28 ans, administrateur de société

Marie Laure Munier,  31 ans, sans profession déclarée

Zakartia Guendouz,19 ans, étudiant

Horia Louadahi, 21 ans, employée

Youcef Solak, 21 ans, sans profession déclarée

Paticia Lepetit, 43 ans, fonctionnaire

Vincent Souzy, 28 ans, entrepreneur en bâtiment

Corinne Guyot, 44 ans, employée

Laarbi Benrabah, 44 ans, employé

Jeanine Rouberote, 56 ans, employée

Belkacen Benadel, 58 ans, sans profession déclarée

Virginie Jaillet, 32 ans, sans profession déclarée

Mohamed Bendaoud, 45 ans sans profession déclarée

Séverine Petit, 25 ans, sans profession déclarée

Christophe Lambert, 45 ans employé

Paulette Mottet, 70 ans, retraitée

Nasereddinne Mahdar, 51 ans, employé

Simone Murat, 69 ans, retraitée

Mustapha Benyettou, 39 ans, employé

Stéphanie Haguet, 27 ans, employée

Publicités
Publié dans bonjour | 1 commentaire

Le modèle de société remis en question: films et débats au cinéma Jacques Perrin le 19 mars 2014

Dans un monde en plein bouleversement, de nombreux intellectuels tentent de tirer la sonnette d’alarme pour alerter sur les graves dérives qui conduisent de plus en plus rapidement vers d’irréversibles déséquilibres sociétaux et environnementaux.

Depuis bientôt un siècle, les pouvoirs successifs ont fabriqué un miroir aux alouettes, basé sur la consommation de masse, censée apporter le bonheur et garantir un emploi pour  tous !

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Un niveau de chômage record,  un individualisme inquiétant, une marginalisation galopante, un pouvoir d’achat en récession et une grave altération de l’environnement. L’être humain est réduit à l’état d’outil de production et de consommation, son avenir est compromis et pourtant l’appareil persiste dans la voie du « tout consommation ».

D’autres approches, avec des modes de vie alternatifs, ouvrent des perspectives responsables et durables, basées sur l’équilibre entre occupants de notre planète, ressources naturelles et modes de vies respectueux de l’ensemble. C’est l’objet des deux projections et débats qui auront lieu le samedi 29 mars à 17h00 au cinéma Jacques Perrin de Tarare.

« Gouverner c’est prévoir » disait Emile de Girardin dès le XIXéme siècle ! Et sans être devin, si rien ne change nous allons droit vers une implosion de la société.

tract festival ECOTARARE

Publié dans économie, emploi, les maux du monde, politique, santé, solidarités | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

En route pour le premier tour !

Après avoir tenu sa première réunion publique d’information au Zénith de Tarare le 15 février, nombre de résidents Tarariens ont manifesté leur sympathie et leur intérêt pour l’équipe dirigeante du MCT. Cela a permis d’intégrer à la liste de nouveaux adhérents, porteurs de projets et motivés par le désir de valoriser l’idée phare du MCT: vivre ensemble, toutes CSP et origines confondues afin d’initier le renouveau multiculturel, ce qui pourrait-être une première en France !

Dans les prochains jours sera présenté à la population le plan d’action de la liste du MCT, programme simple, comportant une trentaine de points et portant sur les volets sociaux, économiques, urbains, environnementaux, financier,solidarités, scolaires, humains, sociétaux, …..

Des idées réalistes, financièrement viables, respectueuses des individus et profitables à la collectivité. Rappelons que les candidats présentés par le MCT, conduits par Dalila Wendling, viennent d’horizons sociaux et professionnels variés mais ils ont en commun d’être pour la plupart des cadres et des responsables de services ainsi que des chefs d’entreprises ou des artisans dont la seule ambition consiste à apporter le renouveau dont Tarare à tant besoin pour sortir de l’abysse dans laquelle les différentes équipes municipales précédentes l’ont plongé. Des mères de familles, des retraités apportent également leurs expériences de la vie et leurs visions de la société pour compléter la vision à 360 ° nécessaire à une analyse objective de la situation mais surtout pour apporter des solutions globales.

Ni droite, ni gauche, ni extrêmes. Juste le bon sens, du pragmatisme et l’ambition d’associer toutes les composantes de la ville pour reconstruire la citoyenneté et l’espoir dans une ville meurtrie par les fermetures d’entreprises, les plans sociaux et une dette financière énorme, héritage et fardeaux laissé après les deux dernières mandatures.

A l’heure ou nous voyons un peu partout en France et dans le monde s’opposer les populations les unes contre les autres, à l’heure ou l’on cherche à stigmatiser certaines catégories de personnes, le MCT désire rapprocher les citoyens, permettre un dialogue puis une convergence d’énergies dont les fruits seront partagés entre tous pour le bien de tous. L’heure est au rassemblement car seule l’unité peut permettre un redressement de notre bassin d’emploi. D’autres veulent diviser, peut-être pour mieux régner !

La vérité universelle n’existe pas, en revanche chacun d’entre nous détient une part de vérité alors mettons en commun nos projets, additionnons nos efforts, œuvrons pour une société plus humaine, plus juste et plus équitable ou chacun trouvera sa place. La survie de l’espèce humaine en dépend.

Le mouvement citoyen Tarare ensemble plus forts nous ressemble donc il nous rassemble.

Publié dans économie, communauté de commune, emploi, politique, solidarités, Ville de Tarare | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La démocratie multiculturelle est née !

Samedi 15 février 2014 restera sans doute une date gravée dans la mémoire des nombreuses personnes qui souhaitent faire progresser la cohésion sociale, la fraternité et le rapprochement entre les Êtres humains. En effet, à l’occasion de la présentation publique du Mouvement Citoyen Tarare Ensemble Plus Fort, au Zénith de Tarare, une centaine de personnes ont répondu à l’invitation des initiateurs du MCT, dont l’objectif est de promouvoir une politique de la ville responsable, intégrant sans distinction d‘origine sociale ou confessionnelle, toutes les composantes de la cité des Mousselines.

Durant la réunion d’information, différents orateurs ont pris la parole pour intervenir sur plusieurs thématiques dont voici un bref résumé.

La présentation du MCT a été faite par Christian Péla qui a expliqué comment et avec qui a été fondé le mouvement. Celui-ci a indiqué quelle est la ligne directrice du MCT : œuvrer main dans la main avec la population, dans toute sa diversité, pour redonner à Tarare et la communauté de communes son rang de bassin économique et social de premier plan.

C’est ensuite Dalila Wendling, tête de liste du mouvement pour les prochaines élections municipales, qui a pris la parole pour donner sa vision sur ce que Tarare doit mettre en œuvre pour inverser la tendance en termes de chômage, de redynamisation économique, de cohésion sociale, de solidarité, d’intégration des jeunes et d’avenir pour tous dans cette ville meurtrie.

Ryad Harrath c’est ensuite exprimé sur les différents dispositifs à mettre en place pour permettre aux entreprises de venir s’implanter sur Tarare et permettre la création d’emplois et de valeur ajouté, source de croissance et de développement.

Sur le thème de l’éducation et de l’intégration par la réussite scolaire, Jean Yves Sauce a fait part de sa vision sur le rôle déterminant de l’école, des associations et des familles pour permettre à tous les jeunes de trouver leurs voies grâce a un apprentissage adapté à leurs souhaits et compétences. Il a également souligné l’importance de l’accompagnement individualisé et du soutien scolaire qui, de son point de vue, ne sont pas suffisamment développés à Tarare.

Natacha Mahler, infirmière et épouse du médecin a ensuite pris la parole pour faire état de l’urgence à laquelle nous sommes confrontés en termes de raréfaction de l’accès aux soins. Elle a clairement pointé du doigt le manque de structures et de personnels pour l’accompagnement des personnes âgées, des personnes atteintes de maladies invalidantes et elle a appelé de ses vœux la création d’un dispensaire de soins gratuits pour les plus défavorisés

C’est Anne Sophie Delangle qui a clôturé la présentation sur la thème de la solidarité, en appuyant son propos par la nécessité d’unir nos efforts pour permettre aux plus faibles et plus fragiles de s’épanouir dans une société en plein bouleversement. Celle-ci a également insisté sur la nécéssité d’associer les nombreuses communautés présentent sur Tarare et ses environs, désireuses elles aussi de  participer  au redressement collectif dont la ville a tant besoin.

Au terme des prises de paroles, les auditeurs ont été invités à s’exprimer, à poser des questions ce qui a permis d’échanger sur des questions telles que: comment favoriser l’installation d’entreprises sur Tarare, comment aider les entreprises face aux difficultés que certaines connaissent actuellement. Le thème de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion a généré de nombreuses questions du public, questions auxquelles les intervenants ont répondu.

C’est vers 22h00 que la soirée de présentation du MCT s’est achevée, autour du verre de l’amitié.

Les nombreux applaudissements de l’assistance durant les différentes interventions laissent penser que le public présent a été conquis par les idées et les ambitions du MCT.

Durant les cinq semaines restant avant le premier tour des élections, d’autres réunions seront organisées dans les différents quartiers de la ville afin de rencontrer au plus près les habitants.

Le mouvement ainsi que la liste électorale sont encore ouverts. Nous souhaitons compter parmi nos membres et sympathisants le plus grand nombre de Tarariennes et Tarariens.

Venez nous rejoindre.

http://www.mouvement-tarariens.fr

http://www.facebook.com/MCtarare

contact@mouvement-tarariens.fr

Publié dans économie, bonjour, communauté de commune, emploi, politique, santé, solidarités, Ville de Tarare | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le Mouvement Citoyen Tarare Ensemble Plus Fort à désigné sa tête de liste

Décidément, depuis l’annonce faite de la création du MCT et de son intention de présenter une liste aux prochaines élections municipales à Tarare, tous les appareils politiques « traditionnels » tremblent devant ce qui pourrait-être une première en France, à savoir une liste d’unité sociale et culturelle dont l’un des objectif est de rapprocher TOUS les habitants de Tarare, faisant abstraction des « classes sociales » et des appartenances religieuses. Ce mouvement qui semble inquiéter ceux qui construisent leurs programmes et discours sur le racisme, la xénophobie et plus généralement sur le rejet de la réalité multi-culturelle Française, se veut être le point de départ d’un profond changement des mentalités et comportements qui nous l’espérons sera suivi dans toutes les grandes et moyennes villes de France et prenons nous à rêver, partout dans le monde.

A ceux qui taxent le MCT d’être un mouvement communautariste et qui sans le dire explicitement reprochent au mouvement d’être composé exclusivement de Tarariens issus de l’immigration, nous répondons que s’ils assistaient aux réunions ou s’ils étaient mieux informés, presque toutes les cultures sont représentées, ce qui en soit constitue la véritable richesse du MCT. Mais au delà des origines et des cultures de chacun, le véritable « moteur » des membres et sympathisants du MCT est la volonté d’affirmer leurs appartenances à la RÉPUBLIQUE LAÏQUE FRANÇAISE ! Car tous les disent haut et fort « nous sommes Français avant tout donc nous pronnons une république démocratique ce qui n’empêche personne d’avoir ses croyances et pratiques religieuses ou non ».

Déjà, le MCT est attaqué par la droite, la gauche et le FN car cette mixité du mouvement Tarare ensemble plus fort impressionne par sa capacité à rassembler dans toutes les strates de l’électorat de Tarare. Son message d’apaisement, sa volonté de réconcilier toutes les composantes de notre nation est une véritable bombe politique car, en filigranes dans les projets du MCT, l’on peut lire ou tout du moins deviner « Amour, Paix et Progrès Social ».

Quel parti ou mouvement peut se prévaloir d’un tel objectif ? AUCUN car tous construisent leurs réussites aux détriment des autres n’appartenant pas à leurs mouvances ! La droite veux « exploiter » les classes laborieuses sans partager les revenus du travail. La gauche veux  taxer les entreprises et les patrons sans tenir compte de l’environnement économique mondial. Les extrêmes veulent isoler la France dans ses frontières, sortir le pays de l’Euro et expulser tous ceux qui ne ressemblent pas au stéréotype du « bon Français » avec le béret et la baguette de pain sous le bras ! Attention danger ….

Profitons de ces lignes pour faire un bref rappel en histoire. L’ancêtre de l’Homme moderne a fait son apparition en Afrique il y a 2,9 millions d’années et depuis cette époque, celui-ci n’a eu de cesse de migrer vers des contrées apte a assurer sa subsistance. C’est ainsi que l’ensemble de la planète a été occupée, par vagues successives de déplacements ou d’exodes, liées le plus souvent aux conditions climatiques et à la raréfaction des ressources. C’est donc ainsi que notre beau et riche pays c’est progressivement peuplé avec pour barrière naturelle l’immense côte Atlantique et la Manche/mer du Nord empêchant ainsi toute progression (massive) vers l’Ouest. Les nombreuses ressources naturelles de notre pays ont permis l’installation et la sédentarisation des nombreuses vagues humaines venues du Nord, de l’Est et du Sud au cours des derniers millénaires, chaque civilisations apportant leurs connaissances, leurs cultures et leurs coutumes concourant ainsi à enrichir notre nation qui est la fondatrice de la « Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen ».

Ce sont toutes ces valeurs, à quoi il faut ajouter des propositions économiques, sociales, culturelles, environnementales et humanistes que le Mouvement Citoyen Tarare Ensemble Plus Fort veut promouvoir. La réunion des membres du MCT a désigné sa tête de liste en la personne de Dalila Wendling (née Nouibat) pour conduire cette liste apte à rassembler tous les Tarariennes et Tarariens autour d’un vrai projet de société ou chacun doit pouvoir trouver sa place. Chacun d’entre nous aspire à vivre en paix et en harmonie avec son semblable, nous avons une occasion majeure de réaliser cette COHESION, oui nous pouvons vivre ensemble, mieux, notre vie sera encore meilleure si nous tirons la charrue dans le même sens.

Le MCT vous donne rendez-vous samedi 15 février 2014 au Zénith de Tarare dès 19h00 pour vous présenter le mouvement et expliquer les grandes lignes de son plan d’action général pour le développement de Tarare. Nous comptons sur votre présence nombreuse à cette présentation et souhaitons que de nouvelles forces vives désirent intégrer le MCT et pourquoi pas la liste des candidats du MCT.

Bonne semaine à toutes et tous.

Publié dans économie, bonjour, emploi, politique, solidarités, Ville de Tarare | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Réunion publique d’information du Mouvement Citoyen Tarare Ensemble Plus Fort

tract réunion publique MCT

Image | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Mouvement Citoyen de Tarare « Ensemble plus fort », la force et la sagesse.

Au cours de son histoire récente, la ville de Tarare a connu plusieurs alternances politiques. Ainsi, après avoir été dirigée par le député – maire de droite Robert Lamy de 1994 à 2008, c’est le candidat socialiste Thomas Chadoeuf Hoebeke qui, dès le premier tour, a remporter l’élection en 2008.

Quel constat pouvons nous dresser au terme de la mandature du candidat socialiste ? Et bien le même que celui qui à conduit à l’éviction de R. Lamy ! Le fossé social n’a cessé de se creuser, les entreprises ont continué à fermer ou à licencier, la précarité est devenue la norme et le taux de chômage de la ville atteint des proportions insoutenables, positionnant la ville au plus haut niveau du département, et parmi les plus haut de France !  A cela s’ajoute un niveau d’endettement particulièrement élevé avec plus  de 12 millions d’euros soit près de 1 160 € de dette par habitant, chiffres ne tenant pas compte des intérêts de la dette ! Pour comparaison, l’endettement national moyen s’élève a 604 € par habitant, soit la moitié de celui des Tarariens. Pour mémoire, en 2008, lors de la prise de fonction de M. Chadoeuf, l’endettement de la commune était de 8 342 000 €, soit une augmentation de 44 %, triste record ….. Mais pour être objectif, la droite n’a pas fait mieux dans un passé récent puisqu’en 2000, la dette est montée jusqu’à 16 154 0000 € soit 1 519 € par habitant.

Il est évident que les politiques conduites par les élus de droite puis de gauche n’ont pas permis d’endiguer le fléau qui ronge la citée, l’exode industriel et la montée du chômage. Plus de 17 % de personnes en recherche d’emploi à Tarare alors que la moyenne nationale est de 11 %. Qu’ont fait les élus jusqu’à maintenant, de quelle manière a été utilisé l’argent emprunté dont les habitants supportent désormais la charge ? Quelles actions ont été entreprises pour relancer l’économie locale (donc durable) ? A bien y regarder, les équipes municipales qui se sont succédé à l’hôtel de ville ont fait preuve d’un grand amateurisme malgré un florilège de promesses et d’engagement devant leurs concitoyens. Les urnes parleront bientôt et à travers elles, les Tarariens vont signifier leur exaspération envers le système actuel et les hommes (et femmes) politiques. Qu’ils soient d’un bord ou de l’autre, qu’ils soient d’un extrême ou de l’autre extrême, ces démagogues issus des appareils (FN, PS, UMP,….) œuvrent avant tout pour pour leurs écuries, car le pouvoir a ceci d’addictif, c’est une course sans fin faisant perdre l’esprit critique et favorisant la critique de l’esprit.

Vous l’aurez compris, droite, gauche, centre, extrêmes, aucun des partis « institutionnels » n’a osé entreprendre la mue nécessaire pour affronter les enjeux du XXIème siècle. Cette mue est pourtant simple, elle consiste à abandonner les dogmes qui n’ont jamais fonctionné. L’époque des grandes théories est révolue, il convient d’être pragmatique. Et qui mieux que des citoyens issus de la société civile, vivant au quotidien les réalités de l’existence, en prise directe avec l’économie, l’administration et la population, peut entreprendre cette remise en phase de la commune avec les attentes de la population.

C’est le défi que relève le MCT Ensemble plus fort, liste indépendante et apolitique de résidents Tarariens issus de toutes les couches de la diversité. Salariés, artisans, chefs d’entreprises, fonctionnaires, mères au foyer, athées, musulmans, chrétiens, …. Le vrai reflet du « melting pot » façon Tararienne, car nul ne pourra nier que notre véritable richesse provient de nos différences dont nous devons maintenant tirer profit. La solidarité ne pourra s’exprimer qu’à cette seule condition.

Le temps ou tout était toujours la faute des autres est révolu, nous ne pouvons pas continuer à nous dresser les uns contre les autres. Cette façon de procéder n’avait qu’un seul objectif: diviser pour mieux régner ! Nous sommes tous les citoyens du monde, nous sommes tous égaux, et pour nous le monde commence à notre porte, soit là ou nous habitons.

Les 23 et 30 mars, votez pour le MC Tarare Ensemble plus fort, les candidats vous ressemblent et nous rassemblent.

Christian Péla

article journal du 23 janvier

Publié dans économie, emploi, les maux du monde, politique, solidarités | Tagué , , , , | 6 commentaires

Une 4e liste pour les municipales de mars à Tarare

L’alternative à la liste du Maire sortant (socialiste) ou à celle de l’opposition (droite revendiquée) risquait d’être la seule liste du Front National. Heureusement il y aura une vraie alternative avec une liste décidée tardivement suite à un mouvement de citoyens. Son Porte parole est Ryad Harrath. Des animateurs de ce blog soutiendront ou feront partie de cette liste. Ils s’exprimeront sur un nouveau site qui représente bien l’ouverture souhaitée : http://www.mouvement-tarariens.fr

adresse mail : contact@mouvement-tarariens.fr

profil : https : // http://www.facebook.com/MC tarare

Jean-Yves SAUCE

Publié dans bonjour | Laisser un commentaire

Naissance d’un mouvement citoyen à Tarare

Attendu depuis longtemps, un mouvement citoyen est né en ce début d’année, présage d’une prise en main citoyenne du devenir de notre communauté de communes.

Ce mouvement, dont le nom est « Citoyens de Tarare ensemble plus fort », est conduit par Ryad Harrath, résident Tararien, dont l’action contre le démantèlement de la Plata, a permis d’éviter l’expulsion des habitants au profit des promoteurs et spéculateurs vénaux.

Vous trouverez ci-dessous un article paru dans Le Progrès du 14 janvier vous narrant les ambitions de ce groupe de réflexion.

Pour tous renseignements, vous pouvez soit laisser un commentaire à cet article que nous ferons suivre à Ryad soit le contacter par mail en cliquant sur le lien suivant:                            ryadharrath@yahoo.fr

Rejoignez ce mouvement citoyen, vos idées, remarques et contributions apporteront une pierre à l’édifice colossal que représente la reconstruction de notre bassin d’emploi sinistré.

Christian Péla.

article du progres 14 janvier 2014

Publié dans bonjour, politique, solidarités, Ville de Tarare | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un autre monde est possible, mieux, nécessaire !

Ce blog dont le nom est « Alternative en Pays de Tarare » a pour objectif de permettre l’expression de modes de pensées et de propositions autres que ceux, conformistes, propagés par le système conservateur en place depuis le XIXème siècle.

Droite, gauche, centre, extrêmes sont autant de courants de pensées que nous avons pu éprouver depuis 200 ans, chez nous, chez nos voisins, en tous lieux et en toutes époques.

Le constat est simple et affligeant, aucun de ses systèmes n’a pu apporter de solutions aux attentes basiques de l’humanité à savoir permettre à chacun, ou qu’il soit, de se nourrir quotidiennement, éradiquer des fléaux tels que les épidémies, endiguer la désertification, développer la diffusion des savoirs, instaurer la démocratie là ou le despotisme sévit (souvent avec la bénédiction des gouvernements occidentaux). Bref, nous savons aller sur la lune et bientôt sur mars mais parallèlement chaque jour plusieurs milliers de personnes meurent de mal-nutrition ou de sur-nutrition. Dans le même temps nous (l’humanité dans son ensemble) nous atermoyons devant les conséquences de nos modes de vies mais nous n’arrivons pas à engager la rupture, la transition vers un autre mode de pensée, de production et de partage. A l’heure des grandes catastrophes environnementales, nous ne mesurons pas suffisamment a quel point l’activité humaine est responsable de nos maux mais surtout, nous nous contentons de « pleurer » alors que nous devons maintenant agir pour éviter le pire que pourrait constituer un bouleversement des équilibres qui garantissent les conditions de la vie sur Terre.

Hier, samedi 14 décembre, j’ai pu assister à la conférence organisée par le SECOL (http://associationsecol.eklablog.net/) et d’autres associations des Monts du Lyonnais. Cette conférence avait pour titre « Au nom de la Terre » et celle-ci comptait parmi ses intervenants Pierre Rabhi (http://www.colibris-lemouvement.org/), José Bové et un chef indien d’Amazonie. Les thématiques développées durant ces interventions portaient, entre autres, sur la nécessité absolue de modifier nos modes de cultures afin que nos aliments ne soient plus de dangereux venins, mais également sur la place des individus dans une société formatée pour alimenter l’outil de production, sujets hautement symboliques mais également sources de réelles inquiétudes pour les décennies en cours et à venir. La vidéo de cette conférence sera très prochainement visible sur le web et ici même, mais en attendant que nous puissions l’intégrer à ce post, je vous propose de visionner la vidéo d’une conférence similaire s’étant déroulée à Clermont-Ferrand en novembre 2012. Celle-ci dure 2 heures. Bonne séance.

Nous sommes tous des colibris !

http://www.colibris-lemouvement.org/

Christian Péla

Vidéo | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire